État des lieux de l’entrepreneuriat féminin au Canada 2021

L’entrepreneuriat, et notamment les petites et moyennes entreprises (PME), constitue la colonne vertébrale de l’économie canadienne. Malgré la valeur de leurs contributions, les entrepreneuses rencontrent de multiples obstacles entravant leur succès à différents niveaux.

Le présent rapport dresse l’état des lieux de l’entrepreneuriat féminin au Canada 2021 à travers la synthèse des nouveaux travaux de recherche gouvernementale, universitaire et experte étudiant les possibilités offertes aux entrepreneuses dans l’écosystème d’innovation actuel, ainsi que les difficultés auxquelles elles sont confrontées. Il fait fond sur l’État des lieux de l’entrepreneuriat féminin au Canada 2020 en mettant l’accent plus particulièrement sur : les répercussions de la pandémie de COVID-19; les défis rencontrés par les entrepreneuses issues de la diversité; l’écosystème d’innovation inclusif; et l’évaluation des initiatives émergentes de soutien à l’entrepreneuriat féminin. En conclusion, des recommandations sont formulées pour l’année prochaine.

Outre les préjugés fondés sur le genre et la discrimination systémique, bon nombre d’entrepreneuses se heurtent à des obstacles limitant leur accès au financement, aux services et aux mesures de soutien. Ces difficultés sont accentuées pour les entrepreneuses issues de groupes sous-représentés, notamment les femmes racisées, autochtones ou handicapées et les personnes LGBTQ2S+.

Les répercussions démesurées de la pandémie de COVID-19 sur les entrepreneuses n’ont fait que mettre en lumière l’existence de telles limites. Aux premiers jours de la crise, bon nombre d’entrepreneuses n’ont pas pu bénéficier des programmes de soutien publics mis en place, la priorité étant donnée aux PME ayant des salariés et aux entreprises constituées en société. Dans le même temps, elles ont fait état de pertes de revenu et d’effectif supérieures à celles enregistrées par leurs homologues masculins. Nombre d’entre elles n’ont pas pu mettre à profit l’essor de la transformation numérique, faute de compétences techniques suffisantes. Ces difficultés ont été aggravées par les fermetures liées à la pandémie, qui ont reporté en grande partie sur les femmes le fardeau des tâches domestiques et des soins familiaux.

Malgré les nombreuses difficultés rencontrées par les entrepreneuses, ces actrices de l’économie canadienne ont continué à faire preuve d’ingéniosité, de résilience et de ténacité. Face aux défis sans précédent de l’année 2020, les Canadiennes ont joué un rôle majeur dans la création et la gestion de nouvelles entreprises, et ont su se réorienter pour créer des emplois et innover en réponse à la pandémie de COVID-19.

Référence à citer

W. Cukier, G. Y. Mo, Z. H. Chavoushi, S. Blanchette et R. Noshiravani, État des lieux de l’entrepreneuriat féminin au Canada 2021, Portail de connaissances pour les femmes en entrepreneuriat, 2021. https://wekh.ca/wp-content/uploads/2021/06/Etat_des_lieux_de_l-entrepreneuriat_feminin_au_Canada_2021.pdf

Lire la suite
X
X